SOMMAIRE

Jacques Génin participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes


Tours Cité internationale de la gastronomie en Val de Loire organisera les 15, 16 et 17 septembre 2017, le premier festival art de vivre et gastronomie du territoire: Tours et ses Francos Gourmandes

Parrainé par Juan Arbelaez, chef du Planta à Boulogne-Billancourt & Chef Exécutif du Nubé à l'Hôtel Marignan Champs Elysée à Paris, le festival Tours et ses Francos Gourmandes constitue d'ores et déjà un élément fort d'attractivité pour Tours et le Val de Loire. Une belle affiche de chefs a été annoncée avec la présence remarquée de Jacques Génin, chocolatier à Paris


Jacques Génin participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes -DR
Jacques Génin participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes -DR
1959 : Naissance d’un gourmand de la vie à Saint-Dié des Vosges. Si la plupart des enfants redoutent l’âge adulte, Jacques Genin veut s’évader. Pour retrouver plus tard son enfance, la vraie, celle des rêves à incarner. À ses 18 ans, il est appelé pour effectuer son service militaire dans la Marine. À l’issue du service, une envie de découverte le pousse à prendre le train pour Paris avec pour seul compagnon le hasard. Car le hasard est le cavalier du rêve.

1988 : Sans formation, il ouvre rue de Tournon, à Paris, Le Basic. Un restaurant au nom prémonitoire. Vif succès. Mais l’homme a besoin de défi et de renouveau. Il accepte une offre de Chef Pâtissier à La Maison du Chocolat. Invention du célèbre éclair au caramel. 1996 : N’ayant d’autres guides que son esprit, l’électron libre ouvre sa propre chocolaterie dans le XVe arrondissement de Paris, destinée aux professionnels. Le sucré devient sa religion, ses bonbons de chocolat cultes. Palaces et étoilés y succombent. Caramels, nougats, pâtes de fruits et guimauves suivent un chemin de perfection dans le laboratoire de 20 m2 de ce Fondeur en chocolat avec pour devise : « Pas de saveur sans fraîcheur ».

2005 : Mort Rosenblum le sacre Meilleur chocolatier du monde dans le New York Times. 2008 : À 49 ans, Jacques Genin ouvre « La Chocolaterie de Jacques Genin » dans le Marais, pour partager avec le grand public son amour des saveurs. Laboratoire de production ouvert, espace de dégustation et de vente, le lieu lie d’un même geste fabrication et dégustation. Qu’il s’agisse de chocolaterie, de confiserie ou de pâtisserie, pas un prix ne l’oublie. Plus de 150 parutions saluent chaque année ce temple du goût.
2017 : Pour l’ensemble de son travail, Jacques Genin reçoit les insignes de Chevalier de l’Ordre du Mérite Agricole. Si l’homme a tout d’un chevalier, son mérite réside autant dans ses produits que dans l’homme. Sincérité, générosité, noblesse de l’artisanat passionné — pour lui, le mérite n’est rien sans la beauté.

133 rue de turenne - paris 3ème +33 (0)1 45 77 29 01
27 rue de varenne - paris 7ème +33 (0)1 53 71 72 21

www.jacquesgenin.fr/fr/

RELIRE


Jeudi 20 Juillet 2017






A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 7

Nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nos partenaires

Recherche

Nos partenaires


Nos partenaires