SOMMAIRE

Jean-Michel Carrette participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes


Tours Cité internationale de la gastronomie en Val de Loire organisera les 15, 16 et 17 septembre 2017, le premier festival art de vivre et gastronomie du territoire: Tours et ses Francos Gourmandes

Parrainé par Juan Arbelaez, chef du Planta à Boulogne-Billancourt & Chef Exécutif du Nubé à l'Hôtel Marignan Champs Elysée à Paris, le festival Tours et ses Francos Gourmandes constitue d'ores et déjà un élément fort d'attractivité pour Tours et le Val de Loire. Une belle affiche de chefs a été annoncée avec la présence remarquée de Jean-Michel Carrette, étoilé Michelin, Restaurant Aux Terrasses à Tournus


Jean-Michel Carrette participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes -DR
Jean-Michel Carrette participe au festival Tours et ses Francos Gourmandes -DR
Bien qu’ayant grandi au cœur d’un restaurant, le rêve de Jean-Michel enfant était d’être archéologue. Et ce métier qui demande d’être sur le terrain tout en restant chercheur n’est nalement pas si éloigné de ce qu’il est devenu aujourd’hui. Grand respectueux de l’Histoire, il revendique une certaine nostalgie face aux nouvelles technologies

Pourtant, sur cette base « classique », le Chef est devenu l’un des cuisiniers les plus créatifs de sa génération. Son parcours débute en salle, dans le restaurant familial. Le Lycée Hôtelier de Poligny, dans le Jura, puis le restaurant La Tour Rose à Lyon avec le Chef Philippe Chavent. Le choc est immédiat. Il découvre l’avant-garde de la cuisine. On est bien loin des recettes traditionnelles de son père. Genève, la Grande-Bretagne et retour en France à Lyon puis à Roanne, chez les frères Troisgros.

Le décès brutal du père de Jean-Michel décide de la suite. Il reprend naturellement, la tête des cuisines. Progressivement, il commence alors à proposer une nouvelle signature, des associations parfois inattendues, un réseau de fournisseurs l’accompagne pour mettre en avant son territoire et son identité.
Le Chef a une méthode de travail inspirée des musiciens de trip-hop ou de nu-jazz. il utilise ses bases traditionnelles apprises avec rigueur et ose des décalages artistiques, des improvisations.
Il faut donc accepter de se laisser emporter hors d’un menu ou d’une carte prédéfinis. L’imagination du Chef ne risque pas de se tarir, lui qui, grâce à Omnivore par exemple, dont il est l’un des meilleurs ambassadeurs, s’excite à l’horizon de nouvelles découvertes et d’autres rencontres, son seul vrai moteur avoue-t-il.

Aux terrasses
18 Avenue du 23 Janvier,
71700 Tournus
03 85 51 01 74
www.aux-terrasses.com/

RELIRE


Lundi 28 Août 2017






A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 7

Nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nos partenaires

Recherche

Nos partenaires


Nos partenaires