SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La Truffe Noire de Touraine, quelques grammes de plaisir !


La Truffe de Touraine est le produit d'exception de cette fin d'année 2015. Malgré une production disparate cette année due notamment à un climat plutôt sec durant l'été , la TruffeNoire de Touraine est belle et bien présente sur les marchés de producteurs tourangeaux. Présentation du célèbre Tuber Melanosporum, plus communément appelée Truffe Noire du Perigord, et tour d'horizon des marchés en Touraine, qui se déclineront de décembre 2015 à février 2016



Les marchés aux truffes sur le département

© Photos : DR
© Photos : DR
Le plus célèbre est celui de Marigny Marmande, qui a lieu chaque année les 21, 28 décembre ainsi qu'en janvier et février. A Tours, des rendez-vous à ne pas manquer entre décembre et février avec les producteurs trufficulteurs passionnés. Lors de ces marchés, on peut rencontrer les producteurs, et les laissez vous conter maintes histoires nées de leur passion intemporelle et des espérances chaque année renouvelées que leur font vivre le Diamant noir. Ils vous font partager leurs craintes et leurs joies, car en matière de production truffière, jamais rien n'est acquis... et la patience et la règle d'or.

Le Marché des Paysans du Réveillon, organisé le mercredi 23 décembre par la Chambre d'Agriculture d'Indre et Loire à l'Hippodrome de Chambray-les-Tours. Une cinquantaine de producteurs et artisans seront présents pour vous proposer leurs produits typiques du terroir. La réussite de vos réveillons est garantie avec les produits proposés dont la truffe : foie gras, charcuterie, volailles, viandes d'autruches, daims et cerfs, truffes, glaces, safran, vins, légumes, fromages, poires tapées...et plein d'autres spécialités!

Le 30 décembre, le marché aux Truffes et au Safran de Tours au péristyle de l'hôtel de ville.
Une quinzaine de producteurs locaux, trufficulteurs et safraniers confondus, seront présents pour vous faire découvrir leurs produits. De 10h30 à 16h30, Hôtel de Ville de Tours.

Pour la 1ere fois la Fête de la Truffe à Chinon le 16 janvier 2016. Organisée pour la première fois à Chinon, cette foire à la truffe remet en perspective l'histoire de la production trufficole dans le Chinonais. Une histoire qui identifie l'inventeur de la science de cette production particulière, la trufficulture, par un meunier, Pierre Mauléon, propriétaire de terres entre Chinon et Loudun. le public pourra découvrir la truffe rabelaisienne, caver avec les chiens et les cochons, participer à une vente aux enchères caritative, s’initier à un atelier de dégustation mené par Christophe Prouteau CQFDgustation et savourer un repas « tout en truffes » dans les Caves Painctes de la ville… Une bonne idée à partager à la veille de la Saint-Antoine, patron des trufficulteurs !

27 février 2016. Fête de la Truffe à l'Hôtel de Ville de Tours.
Initié par le chef Jean Bardet, cette fête de la Truffe, connaît depuis sa création il y a 7 ans un succès grandissant. Depuis deux ans, c'est Jacques Moulin, Secrétaire de l'Association Départementale et Régionale des Trufficulteurs, qui a repris l'organisation de cette manifestation en partenariat avec les producteurs et acteurs de la filière. Depuis deux ans, un déjeuner de chefs à lieu dans le cadre du salon, dont la première édition en 2013 avait rassemblée près de 350 convives dans les salons de l'hôtel de ville de tours (en 2014, le déjeuner n'avait pas pu avoir lieu, NDLR). Un déjeuner réalisé par 17 chefs de Touraine, dont Marc Blanchard, Chef et Compagnon ; Didier Edon, Les Hautes Roches ; Didier Frébout, l'Epicurien (Monnaie) ; Frederic Brisset, Château de Pray ; Christophe Duguin, Le Chapeau Rouge (Chinon) Yoann Bourdais, le XII de Luynes ; François Chevalier, traiteur ; Alain Couturier, La Roche le Roy ; Frédéric Dagoreau et Philippe Brohan, l'Opidum ; Guillaume Dallay, le Bistrot N'Home ; Yannick Eprinchards, Aux Arts Gourmands ; Thomas Legendre, Le Coin de Table, Florent Martin, le Martin Bleu ; Edoardo Pillitterie, Le Zafferano ; Cyril Plateau, La Liodière ; Ghislaine et François Sallé, L'Auberge de la Brenne ; Mickael Teluk, l'Arôme... Les bénéfices de ce déjeuner d'exception, proposé à 20€, avaient pour partie étaient reversés aux Restos du Coeur.
En 2016, Jacques Moulin souhaite réitérer l'aventure. "Cette fois j'aimerais associer les jeunes en formation des écoles hôtelières de Tours. Ce seront les jeunes apprentis, coachés par les chefs associés à l'évènement, qui réaliseront le repas. Nous souhaitons associer à la fois, les producteurs, les chefs et les jeunes pour leur faire découvrir ce produit merveilleux qu'est la truffe. Car pour nous producteurs c'est une véritable passion; qui va au delà d'ailleurs de l'image trop souvent associée de luxe et de clinquant." Les bénéfices de cette deuxième édition, seront cette fois reversés aux écoles participantes pour financer une partie des projets d'écoles des apprentis.

La Truffe, un fruit de champignon

Selection et notation lors du marché aux Truffes de Tours © Photos : NR37
Selection et notation lors du marché aux Truffes de Tours © Photos : NR37
La truffe est le fruit d’un champignon d’hiver qui vit en symbiose avec les racines d’un arbre mycorhize, le plus souvent un chêne. Certains de ces arbres ne produiront des truffes qu’au bout d’une dizaine d’années, et elles seront cavées c’est à dire récoltées à l’aide d’un chien entre décembre et mars. La Truffe naît au mois de mai, et a besoin de beaucoup d'eau dans les 6 premiers mois pour que le champignon grossisse.Si elles ne dépérissent pas, ces petites truffes évolueront et prendront leur indépendance courant juillet. Durant la période estivale, la truffe connaît une croissance exponentielle passant de quelques grammes à son poids normal qui est couramment de 30 à 50 grammes . Sa couleur et son arôme, la truffe ne l'obtiendra qu'au moment de la récolte.

La Truffe de Touraine
La production de la Truffe s'est particulièrement développée dans les années 70 en Touraine. Compte tenu de son climat et de la qualité de ses sols, l'Indre et Loire est un des départements français où l'on cultive une truffe de très haute qualité. Réputée dès le 18e siecle, sa qualité est indéniable et l'on en parle comme du Diamant Noir.
Au Sud la truffe se cultive entre Richelieu et Marigny Marmande, où la production couvre aujourd'hui près de 50 ha.
Dans l'Indre, on retrouve une petite production aux environs de la commune de Blanc et sur quelques communes des vallées de l'Anglin et de la Creuse. Enfin en Campagne Berrichone, entre l'Indre et le Cher, on retrouve une zone de production au sud et à l'est d'Issoudun, et à l'est de Bourges.
La production sur ce territoire de Touraine s'étend aujourd'hui sur plus de 300 hectares qui donnent une moyenne d’une tonne par an.

L'association des trufficulteurs de Touraine
L'Association des Trufficulteurs de Touraine compte aujourd'hui 90 adhérents et a pour objectifs de promouvoir la plantation de truffières ainsi que la formation des trufficulteurs. En dehors de sessions de formation et de stages techniques elle organise également quelques marchés aux truffes sur le département.

http://www.latruffedetouraine.fr

Reportage à Marigny Marmande, chef lieu de la Truffe Noire de Touraine - Copyright : Association des Trufficulteurs de Marigny Marmande


A lire dans la même rubrique...
1 2



Facebook

Revoir les vidéos