La Villa Rabelais désormais Cité Internationale de la Gastronomie


Ce 23 septembre était lancé officiellement le projet de Tours Cité Internationale de la Gastronomie à la Villa Rabelais, boulevard Béranger à Tours


Le cocktail inaugural de la Villa Rabelais prenait ce matin des allures de pendaison de crémaillère. D'abord on a visité la nouvelle "maison" de Tours Cité Internationnale de la Gastronomie : une vieille demeure du 19e,  en brique et colombages, sur 4 niveaux et un sous sol. Une belle bâtisse qui abrite d'ailleurs en son coeur, une agréable verrière dont on peut admirer l'ampleur grâce à la mezzanine qui l'entoure. Une série de salles spacieuses, qui accueileront bientôt les équipes de l'association et celles de l'IEHCA et qui conservent leur cachet d'époque : parquet et cheminées inscrivent avec élégance le bâtiment dans l'histoire.

Et puis le show commence : remerciements, félicitations et encouragements de la part des partenaires  financiers et mécènes,  et des acteurs du projet   : François Bonneau, président de la Région Centre, Philippe Vendrix, président de l'Université François Rabelais de Tours, Serge Babary, maire de Tours et Emmanuel Hervé, président de la CIG (Cité Internationale de la Gastronomie) .

Dans le jardin privé de la Villa on découvre un champs insolite de panonceaux oranges. Se cultive ici, sur ce lopin de terre enrichie, un potager conservatoire d'herbes aromatiques, qui devrait montrer ses premières pousses au printemps prochain.
Puis vient l'heure de la dégustation ;  les six chefs sollicités pour l'occasion  -, Didier Edon (Hautes Roches,Rochecorbon)  Didier Frébout (LEpicurien, Monnaie), Olivier Arlot (Restaurant Olivier Arlot, Le Bistrot d'Arlot et l'Atelier d'Arlot), Julien Perrodin (Le Barju), Fredville Organisation, et le  pâtissier-chocolatier Nicolas Léger -, régalent les convives fin gourmets, pas loin de 400.

On aura bien compris que la CIG vient enfin de naitre enfin et que les mois, les deux années à venir seront décisives à sa maturité et montée en puissance.
Le projet certes très ambitieux passera d'abord par un période de travaux sur le site, mais d'ores et déjà les grandes lignes fondatrices s'inscrivent dans le marbre et dans le cahier des charges, que les co auteurs de cette nouvelle histoire gastronomique se sont engagés à mettre en oeuvre.
Ancrée principalement vers une dimension scientifique et pédagogique, la Villa Rabelais accueillera dans les prochains mois  l'IEHCA (Institut Européen d'Histoire et des Cultures de l'Alimentation)  et les étudiants de l'Université François Rabelais (fin 2017), mais également un volet pédagogique et didactique ouvert au  grand public  une partie du site, située dans le bâtiment Victor Hugo (ancienne annexe de la Faculté de Droit) accueillera diverses activités : ateliers et cours de cuisine, formations professionnelles, et de nombreuses conférences et manifestations pluri-disciplinaires en lien avec l'art de vivre et le bien manger en Touraine et Val de Loire. La Villa Rabelais sera au coeur du territoire, pour valoriser ses producteurs créant ainsi un lien entre consommateurs et acteurs de la gastronomie.

La Villa Rabelais s'inscrit désormais dans le paysage tourangeau comme une vitrine du territoire, un "nouveau lieu de vie, d'émulation, d'attractivité et de convivialité pour tous".

Lire également
Tours Cité Internationale de la Gastronomie lancement en septembre
Tours Cité Internationale de la Gastronomie officialise son projet



 

La Villa Rabelais, boulevard Béranger à Tours @Dominique Postel
La Villa Rabelais, boulevard Béranger à Tours @Dominique Postel


Vendredi 23 Septembre 2016






A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 6

Nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nos partenaires

Recherche

Nos partenaires


Nos partenaires