La biscuiterie traditionnelle à l’honneur chez Biscuithé.


Alain Bodin a ouvert depuis juillet 2016 une nouvelle boutique à Azay-le-Rideau (37) dédiée à la biscuiterie artisanale traditionnelle.

C'est sa seconde boutique, puisqu'à Azay-le-Rideau, le chocolatier-pâtissier Alain Bodin avait déjà créé Au Royal Chocolat, qui fait le bonheur des becs sucrés.


Alain Bodin a ouvert depuis juillet 2016 Biscuithé ©Clémentine Chauveau
Alain Bodin a ouvert depuis juillet 2016 Biscuithé ©Clémentine Chauveau
Depuis l’été 2016, toujours dans le centre d’Azay, dans une rue piétonne qui mène au château, Alain Bodin a ouvert cette fois, un salon de thé, Biscuithé, qui met à l’honneur la biscuiterie traditionnelle.

Face aux délicieux entremets, chocolats et tartes du Royal Chocolat, Biscuithé se concentre sur une gamme de petits biscuits secs et moelleux.

Alain Bodin dans son laboratoire©Clémentine Chauveau
Alain Bodin dans son laboratoire©Clémentine Chauveau
À l’origine créé par les égyptiens, le biscuit était du pain auquel on ajoutait du miel et qu’on faisait cuire deux fois plus longtemps afin de mieux le conserver. Le mot biscuit, « cuit deux fois », est apparu au Moyen Âge. Ce petit gâteau sec était destiné aux marins et soldats.

Au fil des siècles, les biscuits ont évolué avec l’incorporation de beurre, de sucre et d’épices. Dans le Nord de l’Europe par exemple, on utilisait du sucre vergeoise (de betterave), du gingembre, de la cannelle et de la cardamome pour l’élaboration des fameux spéculoos. Sous l’influence de l’Allemagne ou de l’Italie notamment, chaque région de France créait ainsi ses spécialités, comme les biscuits roses de Reims (à tremper dans du Champagne pour les ramollir), les navettes provençales à l’huile d’olive et fleur d’oranger, les sablés bretons au beurre salé…

l'espace boutique ©Clémentine Chauveau
l'espace boutique ©Clémentine Chauveau
Chez Biscuithé, les matières premières utilisées par le chef sont essentiellement bio et locales comme la farine de la région de Fontevraud, le beurre frais produit près de Loches, ou les oeufs de plein air du sud de la Touraine. D’autres ingrédients de grande qualité composent les produits comme les noisettes du Piémont, le sel de Guérande ou les amandes de Valence.

« Nous fabriquons nos biscuits avec des matières premières nobles, nous les détaillons et formons à la main, avec une cuisson quotidienne », explique Alain Bodin.

On sent en effet que la qualité des ingrédients et le respect des recettes artisanales sont des valeurs fondamentales pour le pâtissier.

Dans l’agréable salon de thé, vous pourrez déguster une glace ou un sorbet maison, ainsi qu’une gamme de thés et infusions bio du Comptoir Français du Thé.

À accompagner évidemment d’un large choix de biscuits maison, comme le Petit Beurre ou le Spéculoos, les Doigts de Dame (meringues dressées en forme de doigts fins), le Croquet aux noisettes, le Macaron à l’ancienne, les sablés Diamant à la vanille, au chocolat ou aux raisins de Corinthe…Difficile de résister!

L'espace salon de thé ©Clémentine Chauveau
L'espace salon de thé ©Clémentine Chauveau
Ces délicieuses créations sont joliment présentées en boutique sous des cloches et bocaux en verre, et dans des sachets à emporter. Des assortiments dans des boîtes à biscuits d’antan sont aussi proposés pour des cadeaux gourmands.

Par Clémentine Chauveau
Crédit photo Clémentine Chauveau


Biscuithé
25 rue Gambetta
37190 Azay-le-Rideau
02 47 43 33 57

RELIRE


Dimanche 25 Juin 2017






A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 8

Nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nos partenaires

Recherche

Nos partenaires


Nos partenaires