SOMMAIRE

Les Automnales de la Gastronomie et du Goût, rendez vous en 2016 pour la 2e édition !


Les Automnales de la Gastronomie et du goût ont été sans aucun doute, l'évènement gastronomique de cette rentrée en Touraine. Organisé par l'OTVI (Office de Tourisme du Val de l'Indre) et des partenaires publics et privés ( Conseil Départemental de Touraine, Tours Cité Internationale du Goût) et sous l'impulsion de Alain Chaplin, Président de l'OTVI, ancien chef restaurateur du Moulin Fleuri, Veigné, cette manifestation s'est déroulée durant un mois au Domaine de Candé à Monts, et a rassemblé près de 600 convives autour de 13 déjeuners de chefs.


Alain Chaplin, Président de l'OTVI et initiateur des Automnales de la Gastronomie et du Goût © Dominique Postel Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Alain Chaplin, Président de l'OTVI et initiateur des Automnales de la Gastronomie et du Goût © Dominique Postel Nouvelles Gastronomiques de Touraine
L'idée de départ comme le précise Alain Chaplin, « c' était de mettre en valeur la jeune générations des chefs en Touraine, par le biais de déjeuners gastronomiques et aussi de faire re-découvrir les produits du territoire. L'idée de donner une thématique, la Renaissance et François 1er, pour cette première édition, permettait de mettre en valeur l'inventivité des chefs »
Pour l'OTVI cette manifestation était une opération blanche, uniquement de promotion et de valorisation. Le prix du déjeuner, 30€ vins compris ainsi que la participation de sponsors ont permis de financer l'achat des matières premières. « Les 35 chefs qui ont participé à ces Automnales, l'ont fait de manière tout à fait bénévole et souvent sur leur temps de repos. » précise Alain Chaplin. En solo ou duo les chefs ont saisi l'occasion de travailler avec leur collègues et pour tous c'était une expérience enrichissante comme le note Philippe Brohan, directeur de l'Opidom, restaurant à Fondettes. « L'idée que tout le monde « potasse » sur un même sujet et se retrouve au même endroit pour livrer sa propre lecture du thème c'était génial, au délà de l'impact de l'évènement sur la gastronomie locale. D'ailleurs tous ceux qui ont répondu présent sont ceux qui souhaitaient travailler avec leur collègues ». Autre valeurs phares de cette manifestation, la formation et la transmission. Durant toute la durée de l'opération, les jeunes apprentis en formation Restauration des CFA de Tours et des Lycées Saint Gilles de Fontiville et Albert Bayet (Tours), ont été sollicités en salle comme en cuisine pour seconder les chefs.

Le thème de la Renaissance choisi pour cette première édition a d'ailleurs nécessité de la part des candidats un temps important de recherches, de lecture. « Nous avons appris énormément de choses. Notamment sur les changements qui s'opéraient à l'époque Renaissance : on passait de mets volatiles comme les volailles, les fruits, tout ce qui venait du ciel à des choses plus terrienne. Les viandes de bœuf, veau et agneau, les crèmes et les sauces sont apparues à cette époque.  Cela donnait des nouvelles perspectives, avec aussi l'arrivée des épices, des nouveaux légumes comme l'artichaut... »

Au final cette première édition des Automnales aura marqué les esprits et les papilles des 600 clients gourmets et gastronomes, qui ont poussé la porte du Pavillon de Chasse du Domaine de Candé, à en croire le Livre d'Or déposé à chaque fin de déjeuner. « Les commentaires sont enthousiastes, sans exception » note Alain Chaplin, qui assure d'ores et déjà la tenue d'une deuxième édition en 2016. « Dès à présent nous annonçons la prolongation avec quelques dates en plus pour satisfaire notamment les 250 personnes que nous avons du faire attendre sur les premiers déjeuners. » De leur côté certains restaurateurs ont choisi de mettre à leur carte leurs menu Renaissance, afin de prolonger encore pour leurs clients gourmets le plaisir des Automnales

Par Dominique Postel
Crédits photos : Dominique Postel

Lire également
1er déjeuner des Automnales avec Olivier Arlot
Menu Renaissance d'Olivier Arlot en images
Les Automnales de la Gastronomie : le CFA de Tours en cuisineurl
Didier Edon et Didier Frébout aux Automnales de la Gastronomie
Automnales de la Gastronomie : Renaissance et créativité dans l'assiette
Automnales de la Gastronomie, la jeune génération de chefs en cuisine
Lors du déjeuner des chefs Christopher Caillet (Auberge de La Brenne, Neuille le Lierre)  et Cyril Plateau (La Liodière, Joue les Tours) © Dominique Postel Nouvelles Gastronomiques de Touraine
Lors du déjeuner des chefs Christopher Caillet (Auberge de La Brenne, Neuille le Lierre) et Cyril Plateau (La Liodière, Joue les Tours) © Dominique Postel Nouvelles Gastronomiques de Touraine


Mercredi 28 Octobre 2015






A lire dans la même rubrique...
1 2 3 4 5 » ... 9

Nos partenaires

Abonnez-vous à la newsletter

Nos partenaires

Recherche

Nos partenaires


Nos partenaires