SOMMAIRE
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
30/08/2018

Les vendanges démarrent en Val de Loire !


Les vendanges du Val de Loire ont débuté le 27 août 2018. Précoces, compte tenu d’un ensoleillement remarquable cet été, elles s’annoncent prometteuses tant en qualité qu’en quantité avec une estimation de volume de l’ordre de 2,5/2,6 millions d’hectolitres, selon Interloire, Interprofession des vins du Val de Loire.



©Interloire-Phlippe Caharel
©Interloire-Phlippe Caharel
Une récolte prometteuse
Alors que les premiers bans des vendanges ont été donnés le 27 août 2018 en Anjou-Saumur et Touraine pour les cépages les plus précoces (pinot noir, chardonnay) destinés à la production de crémant-de-Loire ou rosé-de- loire, la majorité de la récolte va commencer à partir de la semaine prochaine (du 3 au 9 septembre 2018) dans les vignes du Val de Loire. Avec un temps ensoleillé qui devrait se maintenir, les vendanges s’annoncent précoces et prometteuses, tant en qualité qu’en quantité, après deux années de plus faibles récoltes. L’état sanitaire est très bon, grâce à la météo estivale très favorable. Les premiers prélèvements de raisins réalisés dans le Muscadet, en Anjou-Saumur et en Touraine mettent en avant un millésime présentant un très beau potentiel de maturité. Dans le muscadet, les coups de sécateurs s’activeront à partir de début septembre, et la sérénité est là, avec des espoirs de volumes dans la moyenne après deux années déficitaires. En Anjou-Saumur et Touraine, la satisfaction est aussi de mise pour le début des vendanges en fines bulles, suivies du sauvignon et des cépages gamay et grolleau pour les rosés de l’Anjou et le rosé-de-Loire. Suivront une quinzaine de jours plus tard, les chenins puis les cabernets. Le millésime 2018 devrait se situer à 2,5/2,6 millions d’hectolitres sur le Val de Loire, contre 2,1 millions d' hl en 2017.

©Interloire - Stevens Frémont
©Interloire - Stevens Frémont
Un printemps propice, un ensoleillement remarquable cet été
Pour rappel, le vignoble ligérien a bénéficié d’un début de printemps très favorable et la floraison de la vigne a été remarquablement précoce. La vigne a aussi été épargnée par la grêle et le gel cette année. Ensuite, le mois de juin pluvieux, comme partout ailleurs en France, a conduit à des attaques de mildiou. Dans l’ensemble, la maladie a été maîtrisée par le savoir-faire et la vigilance des vignerons, même si certaines exploitations enregistrent des pertes de récolte conséquentes. La chaleur estivale a été historique. En Touraine, le mois de juillet est monté 3,5°C au-dessus de la moyenne des 30 dernières années. L’ensoleillement en juillet et août a également été remarquable avec 600 à 625 heures de soleil de fin juin à mi-août, soit 20 à 30% supérieur à un ensoleillement normal. La précocité du millésime 2018 acquise au printemps a été conservée grâce au très bel été. 2011 avait été le millésime le plus précoce depuis 50 ans en Val de Loire. Puis 2017 avait été marqué par la même précocité. En 2018, le développement de la vigne s’est avéré aussi précoce qu’en 2011 et 2017.

Le savoir-faire des vignerons à l’œuvre
Reste aux vignerons à suivre l’évolution des maturités et à déguster régulièrement les baies de raisin afin de déterminer la date optimale de récolte en fonction des profils de vin recherchés pour leurs différents marchés. Pour suivre la maturité, des outils sont à la disposition des vignerons du Val de Loire comme Prévimat, une interface web développée par InterLoire permettant de prédire l’évolution de la maturité des baies de cabernet franc jusqu’à 14 jours.

À PROPOS D’INTERLOIRE :
L’Interprofession des vins du Val de Loire rassemble 3000 opérateurs (viticulteurs, négociants et coopératives) qui commercialisent en moyenne 2 millions d’hectolitres par an équivalent à 270 millions de bouteilles. Elle regroupe 50 appellations, dénominations et IGP réparties sur 43 000 hectares et 14 départements ligériens, de la Vendée au Puy-de-Dôme, représentant 80% des volumes du bassin ligérien.
InterLoire s’inscrit au cœur de la 3ème région de vins d’appellation de France avec pour missions le pilotage économique de la filière, la recherche et l’expérimentation, la défense et la promotion des vins du Val de Loire.


A lire dans la même rubrique...

ComposTours - 06/09/2018

1 2 3 4 5 » ... 12